Ce guide est créé dans le cadre du programme “Mon cheval est mon partenaire !”. Il vous aidera à :

1- Comprendre les mouvements animalistes

2- A réagir si vous êtes confronté à une de leurs actions, afin de défendre vos intérêts professionnels le plus efficacement.

La filière dans son ensemble est potentiellement la cible de ces mouvements dans le cadre de toutes ses activités : élevage, utilisation des équidés en centres équestres, courses hippiques, concours sportif, loisirs mais aussi lors de comice agricole, transport...

Les militants auxquels vous pouvez être confronté, ont comme objectif de provoquer chez vous une réaction violente qu’ils pourront exploiter ensuite comme preuve à charge. Sachez que personne ne peut vous obliger à débattre et donc à répondre à des arguments ou des insultes.

Il est important que vous restiez dans le cadre de ce qui est autorisé par la loi et que vous respectiez les droits de vos interlocuteurs y compris si les vôtres ne sont pas respectés.

Un animaliste a parfaitement le droit de penser que monter un équidé est assimilable

à de l’esclavage et qu’il est urgent de l’abolir.

Pour cela il peut, entre autres, organiser une manifestation (déclarée en préfecture), distribuer des tracts, exprimer son avis, interpeller les législateurs pour qu’ils fassent évoluer la loi…

Par contre il n’est pas autorisé de vous empêcher de travailler, de dégrader vos équipements, d'interrompre vos activités, de vous insulter ou d’insulter vos clients ou vos spectateurs, de vous menacer… Et dans tous ces cas-là, le plus efficace sera de demander réparation devant la justice. C’est ce que nous vous proposons de vous aider à mettre en oeuvre en réaction à toute agression.

Les éleveurs et utilisateurs d’équidés sont des professionnels qui vivent toute la journée et parfois la nuit aussi avec leurs animaux. Personne ne peut mieux qu’eux comprendre les équidés et savoir ce qui est bon ou mauvais pour eux.

Pour autant, vous pouvez sécuriser vos activités professionnelles en validant que vous en respectez toutes les réglementations en termes de détention, d’exploitation, de respect de l'environnement et de bien traitance. Les conseils des chevaux ont mis en place un outil d’auto diagnostic gratuit que vous allez pouvoir télécharger pour valider votre fonctionnement et éventuellement découvrir vos pistes d’améliorations.

Page Suivante